Adhérer réseau FNAB-Gabnor-ABP

Des hommes, des femmes, des savoir-faire : un métier !

 Un peu d'histoire...

Si l’agriculture biologique est apparue dès le milieu des années 60 dans la région, le GABNOR, Groupement des Agriculteurs Biologiques du Nord- Pas de Calais, est né quant à lui en 1973, sous l’impulsion d’André Marlière, éleveur à Hergnies, et regroupait à sa naissance une soixantaine de producteurs.
A force de conviction, d’innovation et de dialogue, les producteurs bio ont construit pas à pas leur légitimité professionnelle et institutionnelle. Dès les années 80, l’agriculture biologique se dotait d’un cahier des charges, d’abord français, puis européen, et ses producteurs retissaient des relations de confiance avec les consommateurs, œuvrant déjà à la construction d’un modèle économique plus durable.
2014 : création Association viandes bio Le GABNOR compte plus de 200 adhérents et œuvre, avec son équipe salariée,
au développement d’une agriculture biologique durable et solidaire.

Connaître l’environnement réglementaire et les mesures financières propres à l’agriculture biologique

En devenant agriculteur biologique, vous vous inscrivez dans un cahier des charges qui évolue régulièrement. Les
conseillers du GABNOR vous informent à travers la lettre aux adhérents et les notes d’info sur les mesures qui concernent
votre métier. Nous traitons également pour nos adhérents les dossiers et les paiements de l’aide à la certification accordée
par le Conseil Régional.

Questionner ses pratiques, améliorer les performances de son système

Le GABNOR, grâce aux financements publics, propose tout au long de l’année visites de fermes, tours de plaine, formations
et démonstrations pour vous permettre d’échanger entre collègues et d’améliorer les performances de vos systèmes.

Développer la coopération entre adhérents

Être adhérent au GABNOR, c’est s’inscrire dans une dynamique qui pose le collectif comme méthode d’action et de réaction
aux enjeux de notre mode de production mais également aux problèmes plus spécifiques de chacun. Les groupes locaux
offrent des espaces de rencontre et d’échange dans la convivialité. Les outils, comme la bourse aux échanges, facilitent
les mises en relation à caractère professionnel.

Construire des filières durables et solidaires

Nous sommes en relation avec l’ensemble des opérateurs économiques qui commercialisent les productions biologiques
régionales. Nous leur proposons des projets et des actions qui contribuent à des filières régionales fortes où le partage de la
valeur ajoutée se fait grâce à la contractualisation et dans la transparence sur les coûts de production.

 

Adhérer au Gabnor, c'est bénéficier en plus de la force du réseau FNAB

S’engager pour la profession

Représenter et porter la voix des producteurs bio dans les instances décisionnaires des politiques agricoles, développer une agriculture biologique cohérente, exigeante, innovante et solidaire, c’est le rôle de notre réseau et c’est ce qui donne sens à votre cotisation.

Nous intervenons là où les intérêts de nos adhérents doivent être portés :

  • Au niveau européen pour les évolutions du cahier des charges et le rééquilibrage de la PAC en faveur des services environnementaux que nous rendons ;
  • Au niveau national pour que notre mode de production ait plus largement accès aux moyens de la recherche et du
    développement agricole que nous finançons avec la taxe DAR. La FNAB a été reconnue organisme national à vocation
    agricole et rurale (ONVAR) en 2015.
  • Au niveau national et régional pour que les aides agricoles (conversion, maintien, installation) rétribuent l’engagement des producteurs dans la protection des ressources naturelles de nos territoires. Les consommateurs ne peuvent pas être les seuls à payer la transition du modèle agricole français.

Dans le Nord-Pas de Calais, nous avons fait le choix de nous investir pleinement dans le plan de développement de l’agriculture biologique pour qu’il puisse sécuriser dans la durée les fermes qui font le choix de notre mode de production. Nous y défendons le principe de contrats de filière où pouvoirs publics et opérateurs économiques s’engagent vers de nouveaux modèles économiques plus coopératifs, respectueux des hommes et des femmes, de leur travail et des ressources naturelles.

S’engager pour un projet de société

Aujourd’hui, l’agriculture biologique est reconnue comme la locomotive de la transition du modèle alimentaire, que le Ministère de l’Agriculture, les collectivités et les consommateurs appellent de leurs vœux.

Beaucoup d’entre vous ont pressenti l’évolution de ces attentes en choisissant l’agriculture biologique et souvent en privilégiant des modes de commercialisation plus locaux ou plus équitables.

Nous nous engageons aujourd’hui pour la protection des ressources en eau, la biodiversité, la qualité des sols ou de l’air parce que nous sommes des citoyens conscients des limites du modèle de production actuel. L’approche systémique propre à notre métier se retrouve aussi dans l’engagement de notre réseau ; il ne peut y avoir de performance que si elle conjugue harmonieusement  l’économique, le social et l’environnemental.

Sources de financement et activité du Gabnor