Filières

Les légumes

Depuis plusieurs années, l’agriculture biologique a fortement progressé en France et en région. Grâce à un savoir-faire historique et ses territoires à la fois ruraux et périurbains, la région Nord-Pas de Calais offre de nombreuses opportunités de conversions ou d’installations en production de légumes biologiques.

La région Nord-Pas de Calais a un sérieux atout : son savoir-faire !

Implanté depuis quelques siècles, le maraîchage s’est développé sur de nombreux bassins de production. Au fil des ans, les producteurs et les productions se sont modernisés. Chez nous, la production de légumes bio se fait à la fois chez les maraîchers et chez des légumiers de plein champ.

Les maraîchers sont en général sur des petites surfaces (inférieures à 5-10ha), ils produisent une gamme de légumes très variée, en frais et en conservation pour répondre à une demande du consommateur sur du marché de frais voir ultra-frais en toute saison (notamment en circuits courts). Les légumiers de plein champ produisent surtout des légumes de conservation sur de plus grandes surfaces et en rotation longues avec des productions céréalières et fourragères. Les filières bien développées aujourd’hui en région s’appuient sur des coopératives et industriels de première transformation. Sont produites en bio par ce type de ferme : la betterave rouge (à destination des cuiseurs), la carotte de conservation, la pomme de terre, l’oignon, les choux, l’endive et de plus en plus les courges, le haricot ou le pois pour la conserve ou la surgélation…

Les modèles ne sont pas cloisonnés et l’un n’exclut pas de faire un petit peu de l’autre sous réserve d’avoir les surfaces et la main d’œuvre disponible. Cependant, on remarque que le développement du maraîchage bio est principalement le fait d’installation sur des petites surfaces avec un objectif de vente directe auprès des consommateurs, alors que le développement du légume plein champ est lié à l’augmentation des conversions chez les polyculteurs.

Le défi en production légumière est de maîtriser l’enherbement, particulièrement dans les systèmes maraîchers où la rotation est le plus souvent constituée uniquement de légumes. Un accompagnement est néanmoins en place tant au niveau du suivi des parcelles (accompagnement du GABNOR) qu’en matière d’expérimentation : 6500 m² d’expérimentations bio au Pôle Légumes Région Nord, auxquels s'ajoutent les travaux de la FREDON Nord-Pas de Calais.

En maraîchage diversifié et lorsque l’on vend en direct, le défi est aussi de maîtriser le temps de travail pour pouvoir concilier de manière harmonieuse vie professionnelle et vie personnelle. L’acquisition des techniques (pour gagner du temps) mais aussi l’organisation du travail, le choix des débouchés sont des éléments indispensables à prendre compte pour réussir.

Quelques chiffres :

  • Selon l’observatoire de l’agriculture biologique conduit en 2015 par le Gabnor et l’agence bio, 120 fermes pratiquaient le maraîchage biologique sur plus de 200 ha.
  • Sur ces 120 fermes, le maraîchage était l’activité principale pour 104 d’entre elles, pour les autres fermes le maraîchage vient compléter une activité d’élevage, de grandes cultures ou d’arboriculture. 9 autres étaient spécialisées dans la production de plants de légumes, de fraises, de plantes aromatiques et de cresson. Les exploitations restantes étant davantage des structures scolaires ou d’expérimentation. Enfin, il existe aussi plusieurs fermes à visée sociale pratiquant le maraîchage bio comme support à l’accueil de publics en situation de handicap ou de réinsertion dans l’emploi.

Se former avant d’entrer en conversion ou de s’installer :

Dans « maraîchage bio », il y a « maraîchage » !! Maîtriser déjà les bases du métier, les gestes du quotidien, l’organisation du travail et la gestion des plannings est un préalable avant de se lancer.

Pour les maraîchers déjà installés, c’est déjà chose faite, néanmoins la conversion bio ne s’improvise pas. Il faut faire évoluer ses pratiques, s’informer sur les règles du cahier des charges, étudier les débouchés possibles avant de s’engager. Cela peut prendre plus ou moins de temps. Les formations courtes sur une journée et/ou les visites de fermes en maraîchage bio sont autant de moyens proposés par le GABNOR grâce à l’appui de son réseau de producteurs et de ses techniciens pour vous permettre de vous familiariser avec les nouvelles techniques et de faire évoluer votre système.

Pour ceux qui veulent créer leur activité en reprise ou non, le parcours de formation se réfléchit 1 à 3 ans selon l’expérience déjà acquise sur le terrain et/ou la formation initiale dont vous disposez.

Les formations longues (> 6 mois) sont un préalable indispensable pour acquérir les bases et se fixer des repères. Deux possibilités en région en formation pour adultes : le BPREA maraîchage bio en présentiel ou à distance et le CS bio. Ces formations sont dispensées par l’Institut de Genech et le lycée horticole de Lomme. Si vous êtes encore en formation initiale, il faut vous orienter vers les formations en horticulture (du BEP au BTS) dispensées entre autre au CFA du Doulac, au lycée horticole de Lomme ou de Dunkerque ou à l’Institut de Genech.

Ces formations devront être complétées par une expérience de terrain d’au moins 2 à 3 saisons et idéalement dans plusieurs contextes différents avant l’installation définitive.

Nous pouvons citer notamment les différents dispositifs proposés par le collectif « De l’Envie au Projet » en région : la formation pratique APTEA (par l’association AVENIR 59/62), l’espace-test du Germoir à Ambricourt (par l’association AFIP 59-62), la couveuse d’entreprise agricole (par l’association A Petits Pas). Dans tous les cas, il est conseillé d’être accompagné dans son parcours à l’installation par les conseillers du Point Accueil Installation Transmission de votre département.

Pour en savoir plus à ce sujet : veuillez consulter le guide « Je crée mon activité en maraîchage bio en Nord-Pas de Calais» réalisé dans le cadre du PRCTA en 2015.

Consulter toutes les fiches techniques dans la rubrique publications

Vos référents légumes et maraîchage

Contacter